Art Énergie -

Art Création

Retrouvailles de l'émerveillement

Grand Parcours 1
  • Nadia Benoit

    Fichier HTML

    Cœur à Cœur, ma Fleur de Vie, mon Âme.

    Mon voyage à travers la création de ma Fleur de Vie a débuté en juillet 2009 avec Cindy. C’est un long parcours certes, mais nécessaire pour moi, afin de me donner le temps d’absorber, de créer les ouvertures pour accéder à ma Lumière, à mon Âme. En cours de route, à la suggestion de Cindy, je me suis jointe à un groupe pour le grand parcours de la Fleur de Vie. Ce choix s’est avéré d’une grande justesse : cela m’a permis d’explorer plus en profondeur la dynamique des couleurs et des formes.

    De façon parallèle, j’ai exploré l’univers des contes par l’entremise d’un livre « La synchronicité par les contes ». Ce livre m’a ouvert à un univers qui m’a toujours fascinée.  Les différents récits proposés m’ont permis de lever des voiles et de toucher ma Lumière. En suivant le parcours des contes, j’ai accédé au message de mon Âme, à ma mission dans cette vie : « Mon cœur est la clef de l’Amour pour les Êtres qui croisent ma route et qui choisissent de faire un bout de chemin avec moi.».

    Par ailleurs, le chemin de ma Fleur de Vie a été ponctué par plusieurs découvertes comme celle de mon prénom Nathalie, qui permet une circulation plus fluide et plus légère de mon énergie. Mon écriture s’est également modifiée, elle est redevenue liée et fluide. C’est par l’intermédiaire de Nathalie que je parviens à créer et c’est la raison de la signature de mes créations.

    Toutefois, il n’a pas été toujours aisé pour moi de suivre les élans de vie de mon cœur. Souvent des doutes, des peurs sont venus me visiter et brouiller les pistes. C’est grâce aux rencontres et aux synchronicités surprenantes que j’ai finalement ressenti la justesse de mes choix et du chemin parcouru.

    Une autre découverte a été le recours de mon Être à utiliser les contes pour les créations des Fleurs de Vie, comme celles du Petit Chaperon Rouge et Les Trois Plumes. Spontanément, mes mains créaient des formes et des personnages et ce n’est qu’après le rassemblement des éléments que je me suis aperçue du lien à des contes en particulier. Ces derniers m’ont particulièrement inspiré et permis de saisir le message livré par mon Âme.

    Assurément, j’ai la conviction que j’aurai à explorer davantage cette avenue. Les contes me fascinent et m’interpellent. Dans un proche avenir, je les utiliserai pour toucher les enfants que j’accompagne. Je m’ouvre à l’absolu des possibles qu’inspirent les contes en moi et je choisis de m’y laisser guider, peu importe les doutes ou les craintes rencontrées.

    À première vue, j’ai suivi deux chemins en parallèle : la lecture du livre sur la synchronicité par les contes et la création de ma Fleur de Vie. Cependant, rien n’a été un hasard. Ces deux parcours étaient unis. Cette « histoire » que j’ai illustrée me démontre à quel point  les synchronicités sont bien réelles. Les ouvertures que l’on crée en soi nous attirent toujours plus de rencontres et d’opportunités. Il n’en tient qu’à moi et à vous de les saisir.

    Un remerciement tout particulier à Cindy qui a su révéler les formes de mon Âme et, également, pour sa grande patience et à sa générosité envers moi. À Jean-Luc, mon conjoint, par qui m’est arrivé le livre et qui a su me guider dans la création du prototype de ma Fleur. Et à tous mes nombreux accompagnateurs que je rencontre et qui sont une source d’inspiration.

    Nadia

    + -
  • Mireille Bourque

    Fichier HTML

    Mon grand parcours, de la semence à la floraison…

    La magie s’est manifestée dès le tout début, dans l’atelier d’introduction, en septembre 2009. J’étais épuisée émotionnellement et physiquement; la seule chose que j’étais capable de faire était de m’engager envers moi-même à me reconstruire. J’étais en état de survie et la force qui me restait était l’amour envers moi. Cette force m’a donné la volonté me permettant d’installer dans mon quotidien des outils pour me relever tout doucement à mon rythme. J’ai vite réalisé à quel point je pouvais, par une simple intention, créer des espaces de joie et d’amour à l’intérieur de moi. La constance dans ma démarche était importante. L’atelier de la fleur de vie était certainement un outil pour favoriser ce processus. Quel synchronisme!

    Cindy m’a fait voyager à travers les couleurs, les nombres et les mouvements. Tous ces éléments se sont mis à danser à l’intérieur de moi éveillant mes sens. Parallèlement, je commençais à créer mes racines, à retrouver mes qualités, à me redresser et devenir de plus en plus solide. Ma créativité était stimulée et j’avais vraiment envie de la partager. Lorsque l’atelier d’introduction fut terminé, j’étais prête à partir à l’aventure de ma fleur de vie qui, curieusement, avait trouvé son nom avant même son parfum! Je l’ai nommée VITAMAJIE! En janvier, je mettais donc au monde mon entreprise au même moment où le grand parcours de la fleur de vie commençait.

    En l’espace de seulement 4 mois je suis passée de l’état de survie à celui de devenir une entrepreneure! Toute une ascension! J’étais fière de moi car j’avais réussi à me relever debout. Je me sentais puissante avec la détermination et le courage comme alliés! Je savais ce que je voulais maintenant dans ma vie et avec toute la force de ma détermination, j’ai pris un engagement envers moi : à partir de maintenant, je suis à l’écoute de mon état intérieur et je dis oui à tout ce qui fait « wow »  et je m’abstiens lorsqu’il y a doute. Je me choisis! En mars, la foi est venue s’ajouter à mon équipe, ce qui m’a permis de lâcher prise sur des peurs qui m’habitaient.

    À chaque mois, Cindy nous amenait à créer des points d’ancrages. J’avais affiché dans ma chambre chacun des ancrages pour leur permettre de bien se placer à l’intérieur de moi. C’était un pur bonheur d’aller à mon atelier de fleur de vie! À la découverte du parfum de ma fleur, j’étais fascinée devant chacune des couleurs et des nombres et leurs effets sur moi. Quelle puissance! Dans cette belle aventure, j’avais à respecter le rythme pour y trouver ma couleur et mon essence. Vitamajie évoluait  au fur et à mesure que l’intégration des éléments se faisait.

    Pendant cette dernière année, toutes sortes d’états m’ont habitée, de la détresse à l’espoir, de la tristesse à la joie, de la colère à la paix, de la honte à la fierté, du ressentiment au pardon. J’ai maintenant un nouveau regard sur la vie et toutes ses beautés. Je réalise que sans les peurs je n’aurais pas connu la force du courage et de la détermination. Sans la colère, je n’aurais pas goûté à l’extase de la paix intérieure. La tristesse m’a préparée à savourer la joie profonde. Dans ce processus de transformation, je retrouve un amour infini envers moi-même et en la vie.

    Il y a maintenant 11 mois que mon entreprise a vu jour et j’ai terminé ma fleur de vie. Son parfum est doux, ses couleurs sont vives, son essence est unique, empreinte d’amour, de compassion, de force, de simplicité et de paix. Je suis consciente qu’il n’en tient qu’à moi maintenant de déployer tout son parfum, de l’offrir, comme seule une fleur s’offre : un cadeau divin!

    Mireille

    + -
  • Isabelle Brodeur

    Fichier HTML

    Le grand parcours de la fleur de vie

    L’idée de créer une fleur à partir du mouvement énergétique intérieur qui m’habite m’attirait beaucoup. Dans un premier temps, je pensais demander à Cindy de le faire et d’obtenir ainsi une fleur qui servirait de logo pour m’annoncer dans mon travail…   puis je me suis laissé inspirer à faire le grand parcours. Le médium de l’aquarelle m’attire beaucoup. À l’époque, il me semblait bien flou que je puisse dessiner des chiffres… des chiffres !!!  …reliés à ma structure cellulaire, énergétique… Puis je me suis décidée à vivre cette aventure.

    Je me souviens, que j’étais attirée par les fleurs autour de moi et j’essayais de choisir celles qui m’inspiraient et me ressemblaient.

    Dès le début du printemps, fin avril, s’ouvre le Magnolia.  Magnifiquement douce, majestueuse et éclatante la fleur du magnolia diffuse un parfum grisant qui annonce enfin l’été à nos portes.

    Et puis, au cours de la saison estivale, c’est au tour d’un magnifique hibiscus mauve, au fond rose fuchsia, d’éclore et d’éblouir mon jardin. Il est attirant, doux, inspirant et à la fois éclatant. Cette idée de fleur s’est cachée dans ma mémoire et elle resurgit ce matin, dans ce processus de rédaction. Le magnolia a effectivement guidé mes pas.

    Le thème majeur de ma 1ère fleur de vie est «prendre ma place, toute ma place ».    Depuis 1 an, tout au long du parcours, le cheminement m’a amené à prendre conscience de qui je suis profondément et peu à peu à l’installer dans ma vie. Prendre ma place n’est pas quelque chose d’aisé. J’ai tendance à ne pas vouloir déranger, à me retirer. Mais voilà, perception, intuition, persévérance, amour profond de moi et de tous les êtres, un respect de ce qui est, etc. Tout ça est bien présent et je suis maintenant convaincue qu’il est inutile de me retenir de l’exprimer… pour ne pas déranger.

    Je parle d’un processus d’ouverture, de guérison de la peur de l’autonomie. C’est une force intérieure qui est dorénavant présente. Cette force m’amène à la conviction qu’importe ce qui se passe dans ma vie, j’ai la force et la capacité de dépasser les événements, de ramener l’équilibre dans ma vie, de transformer. Sensation profonde de ma solidité, de ma force, de ma détermination à amener et élever la lumière dans ma vie, de l’amour que je porte et que je diffuse.

    Au niveau de mon travail en soin énergétique, c’est aussi une intensification de la communication avec le subtil qui est plus fluide, plus facile d’accès pour recevoir les informations et aussi permettre que ce soit là sans interprétation, tout en ayant la certitude de la justesse du soin à offrir, même si parfois il me semble incompréhensible pour l’instant.

    Accueillir plus facilement mes intuitions et les suivre dans chacun des petits gestes de la vie. Une sensation de ma force amoureuse plus présente et plus intense. Voilà des petites choses qui font que je me sens entière et surtout présente à qui je suis. Dans ma vie personnelle, c’est une présence accrue aux êtres que j’aime et qui m’entoure. La recherche de satisfactions extérieures, qui m’amenaient un peu n’importe où, a cessé. J’ai trouvé en moi ce que je cherchais à l’extérieur.

    En cours de démarches, un second mouvement est apparu. «L’expression extérieure de qui je suis ».  Mouvement que j’ai volontairement mis de côté, choisissant de terminer celui qui était entamé. Telle une fleur de vie bien en mouvement, je n’ai pu refréner la poussée intense de l’émergence du second mouvement. Si le premier était des profondeurs de mon corps, pour prendre ma place, m’ancrer à la vie, je sens que le second mouvement en est un des  profondeurs de mon âme qui me permet de me défaire du besoin incessant de l’approbation du regard des autres et, ainsi, exprimer librement qui Je Suis dans toute sa splendeur.

    Dans chacun des mouvements, je trouve étonnant de ressentir la force du mouvement de la structure du dessin s’imprégner dans chacune de mes cellules. Fermer les yeux et sentir le mouvement s’intensifier en moi. De sentir, dans les deux mouvements émergés, la force de la lumière de l’amour s’exprimer. Surprenant de croire qu’un petit coup de crayon, qu’un petit jet de couleur vont amener autant de mouvements, de sensations et de transformations dans ma vie. Les rituels mensuels ont fait leur œuvre.

    Lors de méditations avec ma fleur, je ressens une joie intense, l’union directe avec tout l’univers et l’amour, la lumière qui brille de ses milles feux. Difficile de ne pas céder à l’envie de créer quand la grâce, la paix, l’amour sont au rendez-vous. Encore mieux, le partager avec tous les gens qui m’entourent.

    Merci à André, l’homme de ma vie, pour l’espace que nous nous sommes offerts. À notre accompagnement mutuel, à notre disponibilité l’un pour l’autre et à notre confiance mutuelle. Merci à nos merveilleux enfants Etienne, Sophie-Anne et Camille, qui savent si bien me mettre devant moi-même. Merci pour tout l’amour que vous faites jaillir en moi.

    Merci à Cindy, pour sa grande générosité, ses inspirations et son accompagnement tout au long de ce parcours. Merci pour les repas partagés et les moments d’accueil.

    Merci à tous mes comparses (Nicole, Marc, Mireille, Thérèse, Nathalie, Louis, Yves) qui ont rendu ce parcours réjouissant et stimulant. Merci pour les inspirations, pour les partages et l’accueil.

    Merci à Yves pour les repas préparés, les trucs pour rendre la vie facile, la rapidité d’action pour trouver les solutions, pour ta grande générosité et ta disponibilité.

    Merci aux personnes qui se sont présentées sur mon chemin pour que puisse arriver cette ouverture à la vie.

    Et que la vie continue…. !

    Isabelle

    + -
  • Yves Charest

    Fichier HTML

    Grand Parcours de la Fleur de Vie

    Pour moi, ce beau projet de la Fleur de Vie est une ouverture sur le monde et à la présence en moi avec la plénitude des couleurs et des formes que la nature m’offre et qui m’a permis d’ouvrir intensément grand mes yeux sur toute sa beauté et sur tout ce qui est expressif en moi.

    La festivité des couleurs joue avec la passion du rouge, l'espérance du bleu, la vitalité de l'orange, l’harmonie du vert, la spiritualité du violet, la force du jaune et maintenant la folie du rose… Ah! Ah! Parfois relation douce et parfois réaction vive du type: « quel besoin j’ai eu de mettre cette couleur-là ou de donner un coup de pinceau à cet endroit? Qu’est-ce que je vais faire maintenant? »

    Et la découverte des liaisons de ces couleurs teinte la célébration du voyage autour de qui je croyais être… calme, paisible… me reflétant en couleurs et formes les images miroir du trop ou du pas assez en équilibre… mouvement tantôt facile, tantôt exigeant, demandant accueil et douceur envers moi plutôt que critique, insatisfaction et jugement.

    Rencontre après rencontre, c’est devenu le rendez-vous avec moi; « la Fête » attendue, qui grandissait en importance et en signification, me permettant l’expérience de la transformation. Le libre mouvement sans forme définie fit son apparition; ce fut la naissance de l’artiste-créateur… Yé… yabadabadou!

    C’est pour moi une célébration unique en son genre, elle est fraternelle et empreinte d'un esprit de partage, d’amour à soi et aux autres, de complicité et de joie. La création de ma propre Fleur de Vie est un symbole de communion et d’expression avec le Soi qui est un appel à ma création, à ma vibration, à ma résonnance et à l’unité.

    La "fleur de vie" créée est l’histoire avec mon jardin intérieur, elle représente pour moi la respiration de l'expire et l'inspire , de ce qui est vivant en moi, la perpétuelle source et force créative de la vie, elle me fait vibrer avec les caractéristiques d'expansion et d'évolution". La pièce évoque également les sept couleurs de l’arc-en-ciel qui est, pour moi, signe de paix et de réconciliation invitant à reconnaître ma lumière et l’amour de qui Je Suis. Visualiser et travailler avec ma fleur de vie évolutive permit l'intégration en moi de la contemplation… qui m’unit avec le tout.

    Je me demande parfois comment te rendre Cindy, en partie du moins, le trésor de l’enseignement, de la dévotion, du soutien que tu as manifesté à l’endroit de chacun, particulièrement avec moi, durant ce grand parcours, toutes ces petites ou grandes attentions qui m'ont facilité la vie et l'ont agrémentée. Tu me répondras peut-être que cette générosité porte en elle-même sa récompense, mais je tiens tout de même à t'exprimer ma gratitude... Tu as toujours été présente quand j'ai eu besoin de toi et c'est bien pour cela que tu mérites, aujourd'hui, un bouquet de remerciements!

    Merci… Mille mercis!

    Yves 

    + -
  • Thérèse Dumoulin

    Fichier HTML

    Bonjour,

    Ce cours m’a attirée pour l’expression « Fleur de vie ». J’aime les fleurs, je les cultive, je les contemple.

    C’était dans une période où je me posais beaucoup de questions sur mon travail, mon couple et moi-même, qui suis-je ?

    Le premier cours n’a pas été facile et j’avais hâte de sortir. Je me disais que ce n’était pas pour moi. Il me demandait de communiquer et de dire ce que je ressentais à l’intérieur de moi et, surtout, de parler de moi. C’est la panique, les émotions montent et la gorge bloque.

    Mais je suis retournée au 2e cours, il y avait quelque chose qui m’attirait : la personnalité de Cindy, calme, parole facile, énergie positive ainsi que le groupe et sa bonne écoute, prête à faire une nouvelle expérience.

    Dans les cours suivants, avec les mouvements et les couleurs, j’ai découvert la cause du manque de confiance en moi. Toutes ces entraves (la comparaison……peur de ne pas être à la hauteur, le jugement……je n’ai rien d’important à dire, peur de prendre ma place).

    Maintenant j’ai un nouveau regard sur mes qualités : douceur, compassion, bienveillance, patience, harmonie, joie. J’apprécie ce que j’ai, plutôt que ce que je n’ai pas. Je me choisis, je me fais confiance, je m’affirme dans l’amour de moi. Je n’ai pas toutes les réponses mais maintenant j’ai des solutions. Surtout de continuer de me découvrir, retrouver cet être de lumière et de paix que je suis dans la joie de vivre du moment présent.

    Merci Cindy, Merci au groupe. WOW !

    Thérèse

    + -
  • Nicole Pronovost

    Fichier HTML

    «Oui, c’est par un rire…Car c’est dans un rire que l’Univers a été créé, -Un rire? Mais oui… Tout n’est-il pas une question de jeu et de joie? Reprit Myriam.  Si vous avez fait tout ce chemin, c’est bien qu’il y a une flamme en vous, n’est-ce pas? Qu’est-ce qui vous a poussés jusqu’ici si ce n’est un puissant mouvement de joie intérieure?»

    L’évangile de Marie-Madeleine
    Daniel Meurois-Givaudan

    Et bien oui, c’est dans un mouvement  de joie intérieure que j’ai été guidée vers cet atelier de la lumière au quotidien. Ma fleur de vie, c’est ma petite fille, mon enfant intérieur. Maintenant je l’amène partout et je lui donne sa place.

    Par cette recherche de lumière en moi, bien oui, l’ombre s’est montrée le bout du nez et à maintes occasions, plus que le bout du nez. Tout au long du parcours différents états se sont dévoilés. Par mon  courage, ma persévérance et ma volonté d’exprimer qui je suis, bien accompagnée, j’ai choisi de transformer ces états en ambiance de joie et de légèreté. Lors de l’introduction, je me souviens avoir exprimé : “des inconforts dans ma vie  je n’en veux plus.”         

    Tout au long du parcours, les mots, les jeux, les rires et l’émotion de joie et de légèreté sont présents. Pour installer cette ambiance dans le quotidien de ma vie j’ai à choisir de nouveau ces ambiances car, les états de jugement de moi-même, de non-reconnaissance de ce que je suis, de comparaisons, de ne pas être à la hauteur, crainte de m’exprimer par timidité, par orgueil, peur de blesser les autres, me justifier, expliquer pour être aimée et reconnue reviennent me titiller et parfois m’ébranler.   

    Lors du parcours, alors que nous en étions au chakra de la gorge, je suis incapable d’assister à cette fin de semaine. J’ai tellement toussé et peu dormi. Tout mon être était en épuration. Maintenant où en suis-je? Les états sont de plus en plus courts et les ambiances de joie et de légèreté de plus en plus présentes.

    Suite à ce cheminement, je reconnais et j’accepte de plus en plus qui JE SUIS. Je rayonne dans la légèreté et la joie, je prends le temps de m’arrêter pour regarder, voir, apprécier les gens qui m’entourent, la nature et  tous les esprits de la nature, si généreux envers moi. Je danse ma vie. 

    Permettez-moi de vous partager ces quelques clins d’œil de la vie qui m’ont aidée à persévérer dans ce merveilleux cheminement :

    La reconnaissance de mon ‘chum’ concernant ma persévérance dans ce processus de transformation.

    L’émerveillement de ma fille en voyant ma toile : «ah! Maman ta toile bouge, danse…c’est rempli de lumière.

    Le phénomène de ‘synchronicité’ vécu avec un passant dans le métro qui, sans le savoir, a perçu la lumière de ma toile.

    La rencontre d’amies(s) précieuses(eux) qui comme moi ont choisi au quotidien ce parcours lumineux. Merci à chacune et chacun pour vos partages, pour vos silences, merci pour votre générosité, merci d’ÊTRE tout simplement…Merci de m’inspirer…Merci la vie! 

    Nicole

    + -
  • Marc Raymond

    Fichier HTML

    Un petit mot sur l’introduction de la fleur de vie.

    Déjà à elle seule, elle me semblait complète.

    Pour moi c’était un début, une initiation qui avec le temps a enclenché un grand mouvement à l’intérieur de moi.

    Mon inexpérience jumelée avec mon désir d’apprendre m’ont apporté de grandes joies, entre autres celle de créer, tel un artiste, une oeuvre. Oui, oui, je suis un artiste !

    Je me souviens de la première journée du grand parcours de la fleur de vie. J’arrivais très fébrile, émotif, totalement déséquilibré. À peine quelques semaines me séparaient à ce moment-là du décès de ma mère. Toute cette peine était présente en moi et je peux vous dire que le premier tour de table a été assez intense. Sans aucune hésitation je me suis lancé comme du haut d’une falaise. Du moins, c’est la sensation qui m’habitait.

    Le beau cadeau c’est qu’on m’a rattrapé, si je peux le dire ainsi, et accueilli avec tant d’amour et de douceur. Merci Cindy.

    Chaque rencontre était animée, profonde et le partage avec les autres participants devenait de plus en plus précieux.

    Ce lien puissant et cette confiance qui se sont installés m’ont permis de me déployer et de m’offrir de façon authentique afin de créer des relations harmonieuses et saines. Merci à vous tous.

    À travers les journées, le travail psycho spirituel m’offrait la possibilité de laisser émerger certaines ombres ou conflits. En effet, le doute, la gêne, le déni de moi trop souvent présent, se sont graduellement estompés. Avec les encouragements de chacun, les différentes prises de conscience et en faisant l’expérience d’oser, ces ombres se sont transformées. Soutenu par une lumière toute douce qui émanait de moi, cette luminosité de toute évidence, me nourrissait et m’aidait à transformer cette dévalorisation en confiance en moi, en respect de qui je suis et d’avoir la foi en ce qui est là.

    Petit à petit le gain si subtil soit-il grandissait pour m’offrir des espaces d’intimité, d’amour et de joie profonde.

    Construite avec des éléments lumineux de mon être, ma fleur de vie représente la vibration de mon âme, qui fait partie majestueusement du tout. Je suis heureux de ce qu’elle représente. Unie à elle, elle devient ma carte de visite, l’expression de mon Je Suis véritable et de mon mandat d’incarnation.

    Maintenant qu’elle a pris une dimension structurée et physique, manifestée de l’immatériel, le même processus de création s’opère en moi de façon naturelle afin de m’équilibrer. En effet, une partie de moi, mon sens de la vue, s’est transformé. Une relation amoureuse  s’est installée avec la lumière extérieure. Le soleil, les nuages, l’intensité des couleurs, en tout temps ces dessins sont divins. Une communication très vibrante issue de l’union des formes et des teintes lumineuses portent définitivement un message, comme s’il en  était un d’amour inconditionnel, mais inscrit dans une dimension vibratoire très puissante.

    Et si par hasard le grand parcours de la fleur de vie était de retrouver la lumière, celle de notre âme à travers les couleurs et tous ses aspects !

    Marc

    + -